Vicissitudes

Quelles pathologies oculaires traite l’ophtalmologie ?

L’ophtalmologiste ou ophtalmologue est un docteur en médecine spécialisé dans les maladies des yeux. Il convient de le consulter lorsqu’on présente certains symptômes et changements oculaires.

Principaux signes et symptômes à observer

Formé en médecine et en chirurgie spécialisée dans les problèmes concernant les yeux, l’ophtalmologue traite des patients qui présentent les symptômes suivants : perte ou absence de vision d’un œil ou des deux yeux, strabisme, changement dans la perception (éclat de lumière, filets apparents, distorsion, lignes ondulées, vue brouillée, taches, vision double, halos), ou encore lors de présence d’infection, d’enflure ou de rougeur dans la zone oculaire.

Une modification dans la perception des couleurs fait aussi partie des symptômes à faire investiguer par ce spécialiste en ophtalmologie .
L’ophtalmologiste, en plus de poser le diagnostic et de traiter les maladies oculaires – par une approche médicale ou chirurgicale – peut prescrire des lentilles cornéennes adaptées, lorsqu’elles s’avèrent nécessaires.

Les pathologies oculaires les plus graves

La dégénérescence maculaire (DMLA), le glaucome, la conjonctivite ligneuse, les neuropathies optiques congénitales, les dystrophies de la cornée et les rétinopathies (diabétique et autres) constituent les maladies oculaires les plus sérieuses. Aussi, dans ce cas, est-il essentiel de s’adresser à des cliniques ou des hôpitaux spécialisés. Par exemple, le Centre hospitalier Intercommunal de Créteil, en France, qui dispose d’un département ophtalmologique très important, spécialisé entre autres dans le traitement de la dégénérescence maculaire (DMLA) et autres affections de la macula. Le Dr Eric Souied, un expert dans ce domaine, dirige le service ophtalmologie de Créteil.

Quand doit-on faire examiner ses yeux ?

Il est recommandé de faire procéder à un examen des yeux du bébé dès l’âge de six mois. Cela permet de détecter à temps des problèmes oculaires qui pourraient causer éventuellement un retard dans son développement. Les adultes dont l’histoire familiale ne comporte pas de maladies oculaires congénitales devraient consulter un spécialiste de la vue au moins tous les 10 ans (entre 19 et 40 ans), voire tous les 5 ans (entre 41 et 55 ans) ou tous les trois ans (de 56 à 65 ans). Après 65 ans, un examen ophtalmologique doit être pratiqué tous les deux ans.